Dimanche 19 Novembre 2017

Le Printemps des Poètes


Dans le cadre du Printemps des Poètes 2006
cadavre grand m'a raconté
LA POESIE DES FOUS ET DES CRETINS DU NORD DE LA FRANCE



Lecture de Ivar Ch’Vavar,
accompagné de Christian Edziré Déquesnes et de Lucien Suel


C’est à l’occasion de la réédition de Cadavre grand m’a raconté (le corridor bleu, 2005) qu’Escales des Lettres a choisi de vous présenter l’un des poètes contemporains les plus atypiques, Ivar Ch’Vavar, rejoint pour cette soirée de lectures par Lucien Suel et Christian Edziré Déquesnes. La première édition de ce livre parut il y a dix-huit ans. Tirée à 350 exemplaires vendus en quelques mois, elle est aujourd’hui introuvable. Bien des voix se sont élevées pour demander la réédition de cette anthologie des poètes fous, crétins, naïfs du Nord de la France qui, de vingt-deux auteurs à l’origine en réunit désormais quatre-vingt cinq. Monstrueux, inclassable, ne ressemblant à rien de connu, Cadavre grand m’a raconté nous livre une réflexion sur la poésie, ses trucs, ses charmes et ses prestiges. Il créée également un univers fantasmé jusqu’à sa plus grande réalité où la force de l’imaginaire est, pour Ivar Ch’Vavar, ce qui peut nous rapprocher le plus du réel.



Librairie Privat-Brunet

21, rue Gambetta à Arras

Samedi 11 mars 2006 à 17h

Entrée Libre