Dimanche 19 Novembre 2017

Les Ateliers d'Ecriture

Les ateliers d’écriture

Depuis maintenant cinq ans, le Centre Littéraire Escales des Lettres a créé, animé, développé ou accompagné de nombreux ateliers d’écriture en région Nord Pas-de-Calais auprès de publics divers et variés. Il poursuivra ces actions en 2004.

En milieu scolaire

Dans la classe, le professeur a parfois l’impression de transmettre une culture étrangère à celle des jeunes, pour qui les textes et les livres paraissent trop souvent inaccessibles. La rencontre d’un écrivain et le travail à ses côtés dans le cadre d’un atelier créent l’impulsion attendue en donnant un accès à l’écrit.Dans des écoles primaires, des collèges, des lycées, des lycées professionnels ou en IUFM, toujours en collaboration étroite avec les professeurs, Escales des Lettres conçoit, anime ou accompagne de nombreux ateliers d’écriture tout au long de l’année scolaire et se place clairement comme une structure culturelle partenaire. Dans ce cadre, et de plus en plus souvent, le Centre Littéraire joue le rôle d’un centre de ressources en conseillant les initiateurs de projets, en les guidant dans le choix de l’auteur ou dans la forme à donner à l’atelier, d’un point de vue administratif et/ou artistique (ex : d’octobre 2003 à mai 2004, au Collège Adam de la Halle à Achicourt avec l’écrivain Hervé Le Tellier ; d’octobre 2003 à mai 2004, au Lycée professionnel Les Vertes Feuilles à Lille avec l’écrivain Patrice Robin).


Pour des publics «en difficulté»

Escales des Lettres a développé ces dernières années des ateliers d’écriture en centres de formation ou en centres pénitenciers, vers des publics dits « en difficulté ». Sous ce vocable peu engageant, on trouve des délinquants, des jeunes et des moins jeunes sans formation et sans emploi, des illettrés, des détenus. Afin d’accéder à la maîtrise de l’écrit, de renouveler des apprentissages scolaires parfois inappropriés et de sensibiliser les stagiaires, un travail plus ludique et plus personnel va se développer autour du rapport au mot, en lecture, en communication et en expression écrite. C’est dans l’élargissement des moyens et des pratiques d’accès à la langue que s’inscrit ici le recours aux ateliers d’écriture (ex : d’octobre à décembre 2003, un atelier d’écriture poétique avec des détenus à la Maison d’Arrêt de Dunkerque, animé par l’auteur Christian Edziré Déquesnes).


En bibliothèques et librairies

D’autres ateliers d’écriture sont mis en œuvre et se poursuivront dans des bibliothèques, des librairies (un atelier d’écriture jeunesse à la Médiathèque Emile Zola d’Avion, animé par l’auteur Mireille D’Allencé) ou auprès de futurs professeurs des écoles en IUFM, en collaboration étroite avec des bibliothèques et des librairies, en les faisant participer à des journées d’ateliers dans le cadre d’un module artistique et littéraire (un atelier d’écriture oulipien à l’IUFM d’Arras, animé par l’écrivain Ian Monk).


Dans le cadre de formations

Enfin, des réalisations voient le jour lors de journées de formation en ateliers d’écriture organisées en collaboration avec la Commission « lecture/écriture créative » du Rectorat de Lille. Ce type de formation est destiné à des enseignants souhaitant s’investir dans les ateliers d’écriture, ou dans des classes à projets artistiques et culturels, autour de la création littéraire contemporaine afin de leur permettre de recevoir un écrivain dans leur établissement (ex : en partenariat avec le Recto-rat de Lille, en octobre 2002, les rencontres « écrivain/écritures/écrivant » au CRDP de Lille avec 90 enseignants et 5 auteurs, projet reconduit en 2003 et en avril 2004).



... L'actualité

Notons parmi les ateliers d’écriture de ce trimestre, celui qu’anime l’écrivain Dimitri Vazemsky (photo) au Collège de l’Europe de Tourcoing. L’auteur y dirige pour un groupe d’élèves un atelier consacré à l’écriture d’une nouvelle policière mettant en scène deux quartiers importants de la ville de Tourcoing : le Pont rompu et le Clinquet. Au terme de l’écriture, il s’agira pour ces élèves de mettre en voix les textes afin d’appréhender concrètement la notion d’oralité.