Centre littéraire

 

Les cafés littéraires ) avril 2017

Rencontres avec les auteurs

Rouja Lazarova & Sylvain Prudhomme



    

Après avoir vécu la révolution bulgare et ses désenchantements, Rouja Lazarova explore avec obsession les hantises suscitées par les totalitarismes du XXème siècle (Mausolée, Flammarion, 2009). À travers Le Muscle du Silence (Intervalles, 2016), histoire d’amour réprobatrice, elle questionne également le corps, la survie et la mémoire dans une langue imprégnée d’une douce ironie, aussi sobre et délicate que solide et charnelle.

Nourri par l’Afrique, territoire de son enfance, Sylvain Prudhomme construit quant à lui des romans foisonnants, colorés et sonores ou la fiction se frotte avec justesse au reportage (Les Grands, Gallimard, 2014). Des terres varoises à Madagascar, il recompose avec Légende (Gallimard, 2016) la trajectoire intense de deux frères disparus et tisse, entre passé et présent, le portrait d’une amitié confrontée aux choix de la vie.

Réunis par le Centre littéraire Escales des lettres à l’occasion d’une Résidence littéraire à travers les Hauts-de-France à l’automne dernier, ces deux écrivains reviennent nous présenter, lors de ces trois cafés littéraires, leur ouvrage commun Au bureau : textes inédits inspirés de leurs rencontres sur le territoire et des paysages de la région, publiés aux éditions La Nuit Myrtide.

       
        ) Arras : lundi 3 avril 2017 à 19h

            Au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

        ) Lille : mardi 4 avril 2017 à 20h
            Au Moulin d'Or (Place du Théâtre - Opéra)

        ) Béthune : mercredi 5 avril 2017 à 19h
            Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) mars 2017

Rencontres avec la poète Ariane Dreyfus

    

Offerte pour que le lecteur puisse y entrer tout entier, à pleine bouffée ou par douce inspiration, l’œuvre poétique d’Ariane Dreyfus s’apparente à celle de la rencontre, d’humain à humain. Comme une pensée tendue vers l’autre, l’auteure compose des pages éclairées sur la création, l’intimité, l’amour et la sensualité : tout ce qui fait et constitue la poésie elle-même. Poreuse à la peinture (Nous nous attendons, Le Castor Astral, 2012) et à la littérature (La lampe allumée si souvent dans l’ombre, José Corti, 2013), sa prose épouse la langue du quotidien autant qu’elle la retourne, pour surprendre et éveiller. De textes brefs en fables intemporelles, la poète signe Le dernier livre des enfants (Flammarion, 2016), un recueil tourné vers les souvenirs de lectures, de films, d’histoires et de jeunesse.


) Arras : lundi 6 mars 2017 à 19h

au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

) Lille : mardi 7 mars 2017 à 20h
au Moulin d'or (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 8 mars 2017 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) février 2017

Rencontres avec l'auteure Amandine Dhée

    

De son regard aiguisé, Amandine Dhée arpente le quotidien et observe notre société, rencontre des territoires et y écoute les habitants, collectant avec frénésie des éclats d’existences qu’elle épingle dans ses livres comme des fragments du monde. Ainsi, à travers  le portrait de l’Homme urbain, de l’Histoire ouvrière de sa région natale et de ses pérégrinations monsoise, l’auteure donne à entendre des voix venues du dehors et livre une parole sociale (voire politique) tout autant délicate et malicieuse que cinglante et cocasse. Entre féminisme et émancipation, écriture et maternité (La femme brouillon, La Contre Allée, 2017) l’écrivain se heurte également à sa propre vie, témoignant avec intimité, humour et sarcasme de ses préoccupations ou de ses contradictions, toujours pour clamer et revendiquer son ancrage bienveillant dans la réalité.


) Arras : lundi 6 février 2017 à 19h

au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

) Lille : mardi 7 février 2017 à 20h
au Moulin d'or (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 8 février 2017 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) janvier 2017

Rencontres avec l'auteur

Hervé Le Tellier

    

Agitateur de mots aux saillies drôles et fulgurantes, Hervé Le Tellier siège tous les dimanches à la table des Papous dans la tête, l’émission culte de France Culture. Mais l’écrivain (également journaliste et dramaturge) est avant tout oulipien, mathématicien et poète de la contrainte rompu à la forme courte, voire fragmentaire. Tandis que ses derniers romans explorent les sentiments amoureux, du fantasme à l’ambivalence du désir et de la jalousie à l’impossible retour, ses opuscules s’apparentent quant à eux à la construction de séries, de florilèges et de variations où s’entremêlent avec cynisme et ironie, l’absurde, les facéties et les jeux de mots. À la veille des élections présidentielles, son récit Moi et François Mitterrand (JC Lattès, 2016) témoigne d’une relation épistolaire insolite dans une comédie politique humoristique et impertinente. 


) Arras : lundi 9 janvier 2017 à 19h

au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

) Lille : mardi 10 janvier 2017 à 20h
au Moulin d'or (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 11 janvier 2017 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) novembre 2016

Rencontres avec l'auteur

Richard Morgiève

    

Orphelin avant même d'avoir pu éprouver ces liens qui vous attachent aux racines fondatrices, Richard Morgiève explore à travers l’écriture les territoires bouleversants et effrayants de l'âme mise à nu. Toujours plus extrêmes, décalés, déchirés et uniques (tant dans le fond que dans la forme), ses romans conjuguent la folie aux fêlures galopantes du monde et tracent, en filigrane, les chimères de sa jeunesse perdue, de sa vie décapitée. Sexe et enfance, vie et mort, horreur et pureté y sont broyés à l’état brut, à l’instar de son dernier ouvrage Martyrium : un texte baroque aux confins de la psychanalyse et du surréalisme témoignant, à la lisière de la fable, d’une descente aux enfers marquée par le trouble identitaire et l’incapacité de vivre, qui bouscule les repères et dérange, en profondeur.  


) Arras : lundi 14 novembre 2016 à 19h

au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

) Lille : mardi 15 novembre 2016 à 20h
au Moulin d'or (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 16 novembre 2016 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) octobre 2016

Rencontres avec les auteurs

Rouja Lazarova & Sylvain Prudhomme



    

Après avoir vécu la révolution bulgare et ses désenchantements, Rouja Lazarova explore avec obsession les hantises suscitées par les totalitarismes du XXe siècle. À travers Le Muscle du Silence, histoire d’amour réprobatrice, elle questionne également le corps, la survie et la mémoire dans une langue imprégnée d’une douce ironie, aussi sobre et délicate que solide et charnelle.

Nourri par l’Afrique, territoire de son enfance, Sylvain Prudhomme construit quant à lui des romans foisonnants, colorés et sonores où la    fiction se frotte avec justesse au reportage. Des terres varoises à Madagascar, il recompose avec Légende la trajectoire intense de deux frères disparus et tisse, entre passé et présent, le portrait d’une amitié confrontée aux choix de la vie.

Réunis à l’occasion d’une résidence littéraire, ces deux auteurs croiseront pour vous les destins singuliers qui façonnent leurs récits.

       
        ) Arras : lundi 10 octobre 2016 à 19h

            Au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

        ) Lille : mardi 11 octobre 2016 à 20h
            Au Moulin d'Or (Place du Théâtre - Opéra)

        ) Béthune : mercredi 12 octobre 2016 à 19h
            Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) septembre 2016

Rencontres avec l'auteur

Velibor Čolić
    

Enrôlé dans l’armée bosniaque aux pires moments de la guerre, déserteur dévasté et prisonnier démuni, Velibor Čolić épouse finalement le destin de l’exil et le rythme de la langue française. Avec l’accent de la blessure, l’écrivain arpente les trouées de   l’Histoire, égrène les souvenirs de sa jeunesse, évoque, témoigne et exorcise le passé, restituant toujours avec sarcasme et pudeur, une part de ce monde disparu, de ce pays assassiné. À travers les trente-cinq leçons de son Manuel d’Exil, récit ironiquement tendre et féroce de son parcours de réfugié, ce mélomane averti (comme en témoignent ses romans Perdido et Ederlezi), aborde également un sujet brûlant de notre actualité où la condition tragique des demandeurs d’asile apparaît sans apitoiement dans une langue chargée de poésie, de fantaisie et d'humour.


) Arras : lundi 19 septembre 2016 à 19h

au Vertigo (12, rue de la Taillerie)

) Lille : mardi 20 septembre 2016 à 20h
au Moulin d'or (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 21 septembre 2016 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) juin 2016

Rencontres avec l'auteur

Lionel Salaün
    

Nourri de blues et de Larry Brown, Lionel Salaün plante le décor de son roman Le retour de Jim Lamar (Liana Levi, 2010) sur les rives du Mississippi. Entre témoignages et confessions, l’écrivain exhume du sol américain un hymne à la fraternité et à la tolérance, nouant avec sensibilité les destins de Jim, rescapé de la guerre du Vietnam et du jeune Billy, qui trouve en cet aîné le confident qu'il n'attendait plus. D’une plume délicate et fougueuse, le romancier nous embarque avec Bel-Air (Liana Levi, 2013) dans un tout autre voyage mémoriel : celui d’une France aux cités naissantes et en quête de ses idéaux, où l'amitié de deux adolescents est mise à mal par l'Histoire en marche vers la guerre d’Algérie. Un drame social aux clivages tenaces entre loyauté et trahison, empreint de tendresse et de nostalgie. L'auteur nous présentera également lors de ces rendez-vous son dernier titre, paru au mois d'avril chez Liana Levi : La terre des Wilson.


) Arras : lundi 13 juin 2016 à 19h

à la Grand librairie (21, rue Gambetta)

) Lille : mardi 14 juin 2016 à 20h
Chez La Patronne (35, rue des Bouchers)

) Béthune : mercredi 15 juin 2016 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) avril 2016

Rencontres avec les auteurs

Dominique Fabre & Pascale Fonteneau
z


    

Saisissant avec subtilité les presque riens de nos vies, le poète et romancier Dominique Fabre (En passant (vite fait) par la montagne, Guérin, 2015) donne la parole aux anonymes, toujours pour évoquer les écorchures qui rythment les existences ordinaires. Entre l’absence du père, la famille d’accueil et la banlieue, l’enfance de l’écrivain rejaillit elle aussi au fil de ses textes, d’une pudeur, d’une simplicité et d’une poésie rares.

C’est avec un regard acéré et l’humour féroce qui la caractérise, que Pascale Fonteneau observe quant à elle le monde, la médiocrité et le quotidien des individus. Ses romans noirs, où le polar et le récit d’anticipation flirtent avec la tragédie burlesque (Yes we can !, In8, 2012), sont traversés par une réflexion politique grinçante : reflet lucide et cynique de nos sociétés distordues.

Réunis par le Centre littéraire Escales des lettres à l’occasion d’une Résidence littéraire itinérante dans le Nord Pas-de-Calais à l’automne dernier, ces deux auteurs reviennent nous présenter, lors de ces trois cafés littéraires, leur ouvrage commun Au pays où les Chinois nagent debout : textes inédits inspirés de leurs rencontres sur le territoire et des paysages de la région, publiés aux éditions La Nuit Myrtide.

       
        ) Arras : lundi 18 avril 2016 à 19h

            A la Grand Librairie (21, rue Gambetta)

        ) Lille : mardi 19 avril 2016 à 20h
            Chez la Patronne (35, rue des Bouchers)

        ) Béthune : mercredi 20 avril 2016 à 19h
            Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) mars 2016

Rencontres avec l'auteur

Albane Gellé
    

Poète de l’ordinaire et du radieux, Albane Gellé écrit selon sa respiration, en fragments, en murmures… bousculant dans l’urgence de dire, les pronoms, les rythmes et les virgules. Elle procède par soustraction, épluche, écorce et ne garde du quotidien, de la vie et du verbe, que le plus nu et le plus prégnant. De son premier recueil À partir d'un doute (Voie Publique, 1993) jusqu’à Souffler sur le vent (La Dragonne, 2015), l’auteur fixe avec ses mots l’intime, l’enfance et les fêlures, questionne l’existence et l’univers, chuchote son attention au monde, aux fleuves, aux chevaux. Elle attrape également ces paroles d’hommes et de femmes, entendus ou croisés, suspendues dans ses poèmes avec pudeur, tension discrète et anxiété éblouie comme autant de petits morceaux de réel arrachés à la langue et au silence.


) Arras : lundi 21 mars 2016 à 19h

à la Grand librairie (21, rue Gambetta)

) Lille : mardi 22 mars 2016 à 20h
Chez La Patronne (35, rue des Bouchers)

) Béthune : mercredi 23 mars 2016 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) février 2016

Rencontres avec l'auteur

Patrick Dubost
    

Patrick Dubost appartient à la famille des poètes un peu échevelés, lunaires, dont on ne sait comment classer les livres : travaillant la langue dans le souci de la page (disposition, livres d’artistes, d’objets, textes-mobiles) mais qui en sort par la voix, démultipliée, mixée, échantillonnée, performée, en bouche et en corps. Un travail sur l'oralité qui le conduit vers le théâtre, la marionnette, la musique électro-acoustique… dans une inexhaustible exploration des dispositifs sonores et visuels des mots. De ses Œuvres Poétiques (La Rumeur Libre, 2013) à son dernier recueil Juste un mot (Les Lieux Dits, 2015), ses textes jouent avec les grandes  questions métaphysiques, flirtent avec le temps, la matière, le chaos et l’espace, toujours avec de l’humour et du rythme, de l’émotion parfois et des rêves de profondeur.


) Arras : lundi 22 février 2016 à 19h

à la Grand librairie (21, rue Gambetta)

) Lille : mardi 23 février 2016 à 20h
Chez La Patronne (35, rue des Bouchers)

) Béthune : mercredi 24 février 2016 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) janvier 2016

Rencontres avec l'auteur

Brigitte Giraud
    

Avec son exigence de sobriété et sa manière subtile d'entrechoquer le personnel et le social, Brigitte Giraud construit une œuvre de  l’intime, centrée sur l’introspection, la perception et la découverte de soi à travers l’autopsie des relations familiales. Entre deuil, accident, maladie, disparition, rupture, ses histoires s’immiscent dans le quotidien sans complaisance de nos vies, toujours face aux déchirements de l’enfance, aux naufrages affectifs, aux déséquilibres des sociétés et questionnent sans relâche le rapport au corps, à la langue, à l’identité. Prix Goncourt de la nouvelle pour son  recueil L'amour est très surestimé (Stock, 2007), la romancière signe en 2015 Nous serons des héros, portrait sensible d’un jeune portugais, parachuté dans la France des années 1970, qui découvre avec émotion les stigmates de la guerre d’Algérie.


) Arras : lundi 18 janvier 2016 à 19h

à la Grand librairie (21, rue Gambetta)

) Lille : mardi 19 janvier 2016 à 20h
Chez La Patronne (35, rue des Bouchers)

) Béthune : mercredi 20 janvier 2016 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) décembre 2015

Rencontres avec l'auteur

Lydie Salvayre
    

Depuis son premier roman La Déclaration publié en 1990, Lydie Salvayre n’a de cesse de mettre en scène le langage et de faire jubiler les mots. Entre rire, violence, brutalité et finesse, elle arpente l’âpreté du quotidien et de la société (La Compagnie des spectres), l’étouffoir de la cellule parentale (La méthode Mila), le laminoir du travail (La Médaille), les méandres et la versatilité de l’âme humaine que cette médecin psychiatre connaît mieux que quiconque. Dans un roman épique et puissant qui entrelace l’expérience franquiste de l’écrivain Georges Bernanos et les souvenirs révolutionnaires de sa mère durant la guerre civile espagnole, la lauréate du Prix Goncourt 2014 signe avec Pas pleurer un récit de l’intime et de la transmission au coeur de son histoire familiale.


) Lille : mardi 8 décembre 2015 à 20h
Chez Morel (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 9 décembre 2015 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE

Les cafés littéraires ) octobre 2015



Les cafés littéraires ) septembre 2015

Rencontres avec l'auteur

Patrick Varetz
    

Oscillant entre la noirceur lugubre de son écriture romanesque et la fulgurance d’un souffle poétique, Patrick Varetz invoque intarissablement ses fantasmes torturés, ses obsessions les plus chères et ses ténèbres intérieurs. Dans Bas Monde il prête sa voix au nourrisson qu’il était (témoin impuissant d’un mariage tari par l’alcool et les ecchymoses), révélant comme un cri de rage social le chaos des origines. Après un passage compulsif en poésie avec Premier mille (recueil composé dans l’hybridité d’un millier de fragments d’existence, d’émotions libres et d’éclats de pensées), le romancier renoue avec les souvenirs de sa Petite vie d’enfant, réveillant entre crainte, culpabilité et colère, la violence de son père, la folie de sa mère, la délicate question de l’amour et celle de la naissance du verbe.

) Arras : lundi 21 septembre 2015 à 19h
A la Grand Librairie (21, rue Gambetta)

) Lille : mardi 22 septembre 2015 à 20h
Chez Morel (Place du Théâtre - Opéra)

) Béthune : mercredi 23 septembre 2015 à 19h
Au Nautilus (74, rue Ludovic Boutleux)

ENTREE LIBRE